Fondation
du verseau pour la paix

Culture - Droit - Ecologie - Education - Information - Pareto - Politique - Productivité - Raison - Santé

                   Plan    Guide    Accueil    Journal    Menu 

                           Comment   vaincre   l’égoïsme ?

Déjouer le renard et ses pièges

« Faire de la place aux autres sans rien perdre de soi-même » (O. Kakuzo)

Culture syndicale

Face au goulet d’étranglement de la civilisation : « là où manquent les idées, un mot vient tout à point. » (Méphito, Goethe)

Recherche

Diplomatie
Américano-Chinoise

Culture européenne

Etroitesse d’esprit

L’égoïste est comparable à celui qui scie la branche sur laquelle il était installé : avec le référendum de 2005, c’est cet égoïsme qui est tombé, et avec lui, le masque derrière lequel il se cachait.

 

Diagnostic consolidé

L’égoïsme passe à juste titre pour une forme d’insensibilité aux autres et à leurs attentes, mais la considération de ce qu’est vraiment la sensibilité permet de comprendre la dimension européenne des 4 fléaux.

Ce dont l’égoïsme souffre le plus est en effet l’absence de vision auquel le réduit son manque de sensibilité, et cette absence produit la recherche effrénée des valeurs matérielle qui seules, ont cours à ses yeux.

Cette souffrance est caractérisée par l’ignorance des deux sources majeures de richesse intérieure que sont la rencontre humaine, au cœur du trésor culturel des langues orientales, et les louanges sincères de l’intelligence.

2008 – Trésor culturel du Tibet

Une progression lente

§ L’argent  n’est que l’expression de la reconnaissance de l’amour du travail bien fait

§ Le travail  bien fait  est la clé d’une vie heureuse

Difficulté de comprendre le caractère intemporel de l’organisation - Personne ne peut changer le monde à lui seul, mais chacun le peut en relation avec les autres dans la durée, dans la mesure de son intérêt pour son travail, de sorte que, tendus vers l’amélioration des choses, nous échangeons sur ce qu’il faut faire pour améliorer ces choses, qui s’améliorent progressivement ; lorsque la vulgarité impose ses vues, alors, l’attrait pour l’argent remplace l’amour du travail bien fait, et le mérite individuel est gaspillé de partout, conduisant au déclin de la civilisation.

Par définition en effet, l’échange de valeurs enrichit les deux protagonistes d’un échange, et la louange sincère permet d‘accéder au trésor culturel du bouddhisme zen : faire de la place aux autres sans rien perdre de soi-même.

 

 

Document créé ou modifié le vendredi 28 novembre 2014 à 18:40  -  retour á EN HAUT du document