Fondation
du verseau pour la paix

Culture - Droit - Ecologie - Education - Information - Pareto - Politique - Productivité - Raison - Santé

      But et moyens     Plan    Guide    Accueil    Journal    Menu 

                           Flamme  intemporelle    de  la spiritualité

Portail de la santé

  (sans amalgame avec la jeunesse)

La fidélité,
référence au coeur,  est caractérisée par la raison ;

L’intégrité,
référence à la raison

 est caractérisée par l’équilibre.

Règle face à nos
certitudes et limites

Agitation et vanité - Autorité de la scienceSagesse et paixRésilience
Retour à l’ordre et
rétablissement du droit universel

Evolution doctrinale
de la santé

Le caractère thérapeutique - L’aspect commercialL’équilibre thérapeutique
Médecine douceForce vitaleSystèmes - Ratios alimentaires

Approche du milieu sportif

Aviron - Cyclisme - FOOTBALL - Rugby - QI GONG - Wind-surf

Tradition et Modernité

Face à l’arrogance des positions retranchées - Face à la médiocrité
Face au mépris - Face aux violations intentionnelles du droit - Face à l’insécurité - PFVS

Compléments pédagogiques

Edito 1997 - Energies - Glossaire médical - Jeûne et santé au service de la paix
Transformation d’énergie

De même qu’on peut décongestionner des zones nerveuses, on peut œuvrer à la paix en agissant sur les nœuds émotionnels, vaste chantier interculturel incluant la considération éclairée du fonctionnement du rein

 

Intégrité « corps‑esprit »
Pour rendre compte de l’union du corps et de l’esprit  le « shugyo », au centre de la spiritualité du Japon – on peut évoquer plus ou moins confusément les idées de méditation, mérite, morale, ou de religion

Recherche

Empirisme médical persistant

Disposition générale d’un équilibre-moteur salutaire

Par la vacuité de l’esprit qu’elle produit, dès lors qu’une activité à caractère industriel, artistique ou rituel permet de mobiliser le corps et l’esprit conscient, toute activité répétitive tend à produire l’éveil de l’inconscient au service d’une  productivité «  rituelle ».

§  Sur l’exigence de méditation

L’activité répétitive se réfère ici à l’exercice d’une saine discipline, source de libération pour l’individu et pour le groupe, à certaines conditions.

L’activité répétitive, qui favorise la concentration, est en effet la marque d’une spiritualité concrète, en lien avec toute « pratique rituelle »  (UESHIBA, Kishomaru, Aïkido, éditions Kodansha, 1988)

§  Invitation à la pratique

C’est ce trésor culturel, au coeur du patrimoine immatériel de l’humanité, que l’Occident doit retrouver s’il veut sortir de la spirale de l’ignorance.

Le livre rend libre, mais beaucoup d’étude est une fatigue pour le corps. Alors,

Ecouter le dernier mot

Inévitablement, lorsqu’on cherche, on trouve, notre vie de recherche ne fait pas exception. Mais c’est avec une immense joie, que nous dédicaçons à sa Majesté, la Reine Elizabeth II, notre approche de « premières et dernières raisons de sciences sociales fondées. »

§  Pratique raisonnée du jeûne

En se faisant le porte-parole du « retour à la santé par le jeûne » - Dr. Edouard BERTHOLET, Editions rosicruciennes, Neûchatel, 1953 — au cœur d’un patrimoine familial qu’il m’échoit de conserver, Dr. Bertholet, dis-je, ne manque pas de signaler l’importance préventive d’une bonne hygiène de vie sans négliger d’évoquer les règles pratiques (purge et lavement, air pur, recherche de l’élévation, …) du jeûne curatif.

§  « Jeûne et randonnée » … ?

On ne peut donc pas demander à son corps d’effectuer deux tâches contradictoires — c’est comme si on voulait rouler en voiture pendant qu’on effectue la vidange du moteur). Voilà pourquoi jeûne et randonnée sont incompatibles, nonobstant un commerce « jeûne et randonnée », dont l’alibi est la nécessité de bien s’oxygéner pendant le jeûne, ce qui n’exclut certes pas déplacements et promenades raisonnables, bien au contraire …

 

Définition du rituel

Comme le psychologue ou l’éthologue, on pourrait se livrer à de réflexions ou des observations stériles ou géniales ; on peut dire aussi qu’il existe autant de rituels que de métiers, et qu’il appartient à chacun de savoir, au-delà du rituel, quel rôle il veut jouer sur terre ? Veut-il être servi par la communauté, adulé par les foules, ou bien veut-il servir cette communauté ? S’il fait le bon choix, alors, à coup sûr, il va développer son propre rituel. (17 avril 2011)

 

 

Document créé ou modifié le mercredi 8 novembre 2017 à 09:15  -  retour á EN HAUT du document