Fondation
du verseau pour la paix

Culture - Droit - Ecologie - Education - Information - Pareto - Politique - Productivité - Raison - Santé

                   Plan    Guide    Accueil    Journal    Menu 

                           Acculturation    des    différences

 

Sociologie :
ingénierie des dispositions

Selon un adage trivial, « toutes les femmes sont des putes » : j’atteste en effet que les personnes capables de s’extraire de la caverne sont peu nombreuses, mais ce problème concerne l’humanité tout entière. Les  deux sexes sont donc également concernés par la recherche de vraies solutions. (7 juillet 2011)

Civilisations, cultures

 

Acculturation mutuelle

Elévation commune

Recherche

Mérite et humilité

Approche du droit de
la femme

le concept de « macho » désigne à la fois le comportement généralement dominant de l’homme dans la relation amoureuse, et la « brutalité », voire le comportement criminel de certains hommes.

Un amalgame grave

Or, associant « criminalité » et « machisme », la collusion de la faiblesse et de la  superficialité ne fait qu’ajouter à la confusion.

Dans ces conditions, il y a lieu de faire preuve du minimum de rigueur dont le milieu des lettres se croit dispensé lorsqu’il n’en détourne pas, et de lever un malentendu aussi grave.

Il faut donc avertir de la superficialité - et pour le moins, du caractère irréfléchi, voire irresponsable - du milieu littéraire et de la collusion avec la dérive théologique.

Contentieux franco-allemand de la méthode
Un diagnostic social inattendu

Depuis Descartes, lumière du deuxième millénaire chrétien, les Français se prennent pour des lumières, et ce n’est pas un scoop.

Plus inattendu, le témoignage, en 2005, de cette Anglaise, Cannoise de longue date : « les Françaises sont agressives. » Echaudées par tant de vanité, elles ne concevraient plus, en effet, le bien-fondé d’un engagement intelligent au service de l’humanité, et leur alibi est la douceur féminine.

Une fiction que ruine l’engagement admirable, de Ludwigshafen à Lorient, de Dr Eva LOHSE,  pour le plus grand bien d’une humanité enfin retrouvée.

A défaut de ce travail de réflexion sur les causes du mal, les culpabilités n’auraient en effet aucune inquiétude à avoir quant à la capa cité de la société à les cerner.

 

Document créé ou modifié le lundi 13 avril 2015 à 06:09  -  retour á EN HAUT du document