Fondation
du verseau pour la paix

Culture - Droit - Ecologie - Education - Information - Pareto - Politique - Productivité - Raison - Santé

                   Plan    Guide    Accueil    Journal    Menu 

                           Prétentions provisoires  pour  une  satisfaction équitable   

 

La vérité se trouve au‑delà du temps de notre vie mais elle éclaire le présent

La loi, référence commune à l’éducation et la justice, est mère de civilisation, caractérisée par l’alliance entre rigueur et ouverture d’esprit ; la culture se réfère aux mésaventures, de Charybde en Scylla, de ceux qui ignorent la loi, entrainant dans leur chute ceux qui, insuffisamment préparés, la respectent pour eux‑mêmes sans la faire respecter par les autres, ou trop confiants, s’en détournent. (10 sept. 2015)

France-Suède,
quel attentat ?

Excentricité et  désinformation

Vu de WASHINGTON,

les attentats de l’Union européenne semblent toucher même la Suède de manière aussi invraisemblable1 que …

Vu de PARIS,

un attentat bien réel 2 en France, a paru inexistant3

Note 1 –
La Suède, hélas, fut elle aussi touchée effectivement quelques semaines plus tard

Note 2

Remake de l’attentat AZF de Toulouse : des  bonbonnes de gaz d’un mètre cinquante de hauteur ont détruit  façades, toitures et mobilier urbain à … ??

Note 3

Impossible d’en savoir plus, sur radio-Basescu à Paris, quant à l’état des lieux et des personnes.

(20 fév. 2017)

Note 5

Life in the United Kingdom – A journey to Citizenship – Home Office 2002, page 13

 

Recherche

 

 

Une première guerre mondiale,
dite « de sept ans »

De 1756 au Traité de Paris, en 1763.

Note 4 – La guerre de sept ans fit l’objet d’une série de Traités (1756, 1757, 1759) signés à Versailles contre la Prusse.

Cette guerre opposa la coalition européenne — France, Autriche, Russie, Saxe, Suède, Espagne — contre l’Angleterre, la Prusse4, et le Hanovre.

Théorème de l’honnêteté et de l’allégeance :
« the whistling of

A nightingale in my heart »

L’établissement de la morale tient moins à l’hypothétique incorruptibilité de ses représentants qu’à leur absence de faiblesse : « ne pas gagner mais ne pas perdre » (Morihei UESHIBA). Un idéal théorique au centre de l’éducation britannique (13 mai 2011)

§  Travers groupal

Pensons aux 20 personnes les plus extraordinaires que nous ayons rencontrées : ces personnes sont susceptibles de refléter les limites du groupe, or par ailleurs, ce sont les plus remarquables !

§  Un avion pédagogique pour comprendre la fonction de service de la culture britannique

A partir du travers groupal, c’est pour tirer la société vers le haut qu’il convient de se concentrer sur ce que nous avons de meilleur « sur nous, autour de nous et en nous » [1] (17 avril 2011)

« Ne pas se plaindre, ne pas expliquer »

Tel est le « ko-an » de la conduite royale britannique

§  Décodage de la conduite royale

Le Jubilée des 60 ans de règne de la Reine Elizabeth II est l’occasion de se pencher sur l’énigme de la conduite royale, comparable à un ko-an : ne pas expliquer ne signifie peut-être pas qu’il ne faille pas comprendre mais au contraire, qu’en dernier ressort, on ne peut commencer par tout expliquer.

§  “The spirit of Dunkirk”

Ma foi dans l’esprit de raison, déjà affermie par tant de preuves du bien-fondé de la mission, m’oblige cependant à des témoignages toujours plus inattendus : acceptant de me convertir à l’Islam par la sincérité que me procurait l’expérience préalable de la soumission à Dieu, je fus comme Abraham, sauvé de mon inconséquence par la sagesse d’un Imam

§  The Nelson touch5

Sortir du dilemme de la politique générale et concilier les approches économique et morale oblige à remettre de l’ordre dans les idées.

§  Pratique de la grève

Le caractère légal de la grève, et la perte de salaire (micro-économie) acceptée par les grévistes, ne changent pas la nature des gaspillages associés à cette pratique qui cause de graves pertes (macro-économie) à la société.

§  Pratique du flux tiré

Avec le CPE, l’incapacité commune à proposer aux jeunes des contrats aussi avantageux par le passé relève du partage du gaspillage.

L’injustice flagrante de cette situation (ce sont les jeunes qui paient le prix de la technocratie) ne diminue en rien la nécessité d’en gérer la contrainte ;

Le rejet de « l’entière responsabilité » (François Ollande) sur d’autres que soi-même ne contribue nullement à cette gestion ;

La haine de la technocratie n’est d’aucun secours pour en cerner les causes intellectuelles et changer les mauvaises attitudes.

Le fait de produire de nouveaux gaspillages n’est pas de nature à :

Diminuer la pression économique (gestion des erreurs du passé)

Diminuer la prédation de l’emploi (aggravation de l’avenir)

 

Document créé ou modifié le jeudi 12 avril 2018 à 23:15  -  retour á EN HAUT du document

 

 



[1] Kalou Rimpoche