Fondation
du verseau pour la paix

Lever le sortilège par la prière et le rituel

                           Caractère intemporel  de la spiritualité 

substance la spiritualité

Un champ de prospective infini — de l’inconfort salutaire au goulet d’étranglement de la culture, qui en est la contrainte créative.

Le défi du
21° siècle

« Le 21° siècle

disait MALRAUX, mais venir à bout de la psychose n’est possible qu’en déployant de nobles moyens.

Recherche

Prière pour lever le sortilège.

(5 mars 2017)

 

 

 

 

Spiritualité

Le projet laïc finalisé et sa priorité associée : action culturelle

§  L’harmonisation

Laïque ou religieuse, la spiritualité est
ce qui unit les êtres et que JUNG qualifie d’inconscient collectif, dont les aspects comportent au moins :

§  La progression

L’art de vivre en harmonie entre

1.    Catholiques et Protestants
-
scindés par la radicalisation de Rome et l’épopée de la raison

2.    Chrétiens et Musulmans
-
en lien avec le groupe comme avec Dieu

3.    Toutes religions, obédiences et congrégations - unies par la même recherche

Survol pédagogique du chemin de fidélité au droit par

 Les « Raisons » de la spiritualité

Exposé général et substance de recherche du site aux stades intermédiaires de la pleine conscience du droit,

De la définition du sceau de l’absolution, au décodage du « Mur de Maître Manole », et au bilan projectif de ces deux aspects de la recherche du droit.

§  Détrompeur absolu de la foi

Rien n’illustre mieux l’exigence jungienne que la démarche de Mahomet, lorsqu’il élève le premier pilier de l’Islam. (27 nov. 2015)

§  Deux phases majeures

Selon KALOU Rimpoche, rencontré à Mougins, par chance, vers 1976 la  réalisation de l’Eveil est comparable à la construction d’une maison (Paroles du Tibet, Albin Michel, 1999)

Au-delà des détails de cette première analogie relative à la construction des étapes d’une première phase, la construction du jardin de la spiritualité autour de la maison est très importante aussi.         

§  La logistique

4.    Grande lumière orthodoxe

§  La pratique individuelle

5.    Caractère à la fois joyeux et recueilli de celui qui a triomphé de certaines épreuves

6.    Fait de concilier et développer deux formes d’énergies complémentaires

7.    Fait de conserver le patrimoine des enseignements permettant cette action en lien avec nos aînés, par‑dessus les siècles et les civilisations.

8.    Fait de se sentir redevable envers nos aînés pour ce qu’ils nous ont donné. C’est le devoir,  naturel (amour) ou codifié (« giri »).

9.    Fait de vivre et agir avec nos semblables, dans la durée, entre personnes contemporaines  (devoir d’intelligence) ou non (devoir de mémoire), par le maintien d’un équilibre-moteur subtil entre la considération de toutes choses, avec un sentiment subtil de confiance, d’harmonie, de mutuelle pitié, et d’absolu.

10.  Ecoute de nos relations avec Dieu au service de son œuvre

Chemin pratique vers une organisation créative

Diverses définitions de la spiritualité se peuvent concevoir selon que l’on considère plutôt les causes ou les effets de cet état, et pour le moins, les « conditions d’acquisition » du savoir, ou les conditions de conservation de l’état spirituel.

La spiritualité consiste peut-être, à unir les hommes dans leurs efforts par-dessus les siècles, selon la convergence de leurs contributions individuelles.

Qu’ils puissent n’avoir conscience de cette convergence qu’après l’aboutissement effectif de leurs efforts ne retranche rien de cette hypothèse et prouve au contraire que le désintéressement que l’on cherchait avec la loi de 1901 est le caractère naturel de la passion.

Pour le moins, en France, depuis quelques décennies, la spiritualité unit les efforts individuels de nos contemporains vers l’esprit d’équipe légitimement attendu de la saga de la  qualité globale.

 

Document créé ou modifié le lundi 23 octobre 2017 à 08:17  -  retour á EN HAUT du document