Fondation
du verseau pour la paix

Culture - Droit - Ecologie - Education - Information - Pareto - Politique - Productivité - Raison - Santé

                   Plan    Guide    Accueil    Journal    Menu 

                           Crime organisé  contre   Etat de droit 

 

Front de l’inculture, approche du
droit fictif

« La force des sectes est de tirer profit des failles »1, mais la faille est un abîme2 !

Note 1 - Serge BLISKO, président du MIVILUDES, France-Info, 9 octobre 2012

Note 2 – Seules les victimes ignorent à quel point les malfaiteurs étaient infiltrés

 

Malfaiteurs infiltrés ?

calendrier 20171° mars 2017

TGV, tireur d’élite contre François Hollande — deux blessés

9 nov. 2015

Faux et usage de faux en concours avec des malfaiteurs

 (…)

Recherche

Sabotage de l’économie par les syndicats, démission de l’état (encadré) et corruption sont liés, comme dans l’affaire du Funiculaire de Super Cannes. Dans ces conditions, le moins que l’on puisse faire est de rappeler l’engagement du droit contre la collusion.

 

27062010172

Vu le banditisme juridique contre l’Etat de droit

De nombreux propriétaires volés et portés disparus3, 4, 5  en Roumanie. (2011)

Note 3 - Voir aussi, affaire « Grégory ». (17 juin 2017)

Vu la progression du non-droit dans l’Union européenne, la Cour Pénale Internationale de

La Haye, dernier rempart
de l’ordre civil

Bien qu’infiltrée, la Cour Pénale Internationale de la Haye est l’ultime rempart du droit face à l’émergence d’un phénomène d’une telle importance qu’il s’apparente à une troisième guerre mondiale survenue de Charybde en Scylla, par étapes:

§  Un contexte favorable au banditisme

1054, Rome discrimine le droit

1634, Paris institutionnalise l’artifice contre le droit

§  Dépouillés en Roumanie

2004, Bucarest, des magistrats-prédateurs volent tous biens privés et publics, par faux et usage de faux

2014, Collusion avec Washington pour faire diversion contre les intérêts de la collusion ?

2016, Nécessité d’un travail de diplomatie pour remplacer les préjugés par les responsabilités

(10 oct. 2016)

§  Bridoire, signe avant-coureur

L’état français, qui n’a plus les moyens d’entretenir le patrimoine, refusait l’acquisition du Château pour l’euro symbolique, en 2010, n’hésite pas à exiger, à l’arrivée de François Hollande, le payement de lourdes taxes contre le propriétaire qui avait eu le courage d’en entreprendre la restauration. (31 oct. 2010)

 

Note 4 - Voir aussi « disparus » de la tour de Londres (17 juin 2017)

Note 5 - Voir aussi BNP « Helvet Immo » (17 juin 2017)

§  En Transylvanie, dépouillés par abus

En France, où l’on confond droit et protection sociale, toute violation de l’état de droit passe encore inaperçue.

§  En Roumanie, des magistrats prédateurs

Collusion entre milieu juridictionnel et banditisme sous la houlette de BASESCU Traian, ancien président, renforcée chaque jour par l’artifice de lois protégeant le crime. (22 déc. 2013)

De la grogne à la dictature

Tromperie caractérisée de certains magistrats.

§  France, des magistrats félons

« Planqués », au mieux, corrompus, au pire.

(14 oct. 2016)

§  Croissance, dite capitaliste

1.  Protection de l’emploi des moins favorisés

2.  Garantie de l’emploi dans le service public

3.   Acquisition de droits supérieurs au privé

§  Récession socialiste

4.    Prédation de l’argent public au profit des fonctionnaires

5.    Violation du droit par solidarité entre ministères

6.    Attaques contre riches et petits propriétaires.

7.    Tant que les magouilles fonctionnent, pas besoin d’armes

 

§  Grogne installée

Lorsque l’injustice se substitue au droit, survient un climat détestable

§  Perversion de l’école

Diktat de la physique et chasse au prosélytisme sont les deux aspects d’une même dérive contre le droit - le problème majeur de la nation française étant de cerner la dérive ci-avant définie et d’y remédier.

A partir de la constitution du thésaurus intellectuel et moral du patrimoine mondial de l’humanité, en effet, rien n’est plus facile, que de pervertir l’école.

C’est ce travers commode qu’il faut stopper en refondant une autorité à protéger. (11 octobre 2012)

 

 

Document créé ou modifié le mardi 15 août 2017 à 10:35  -  retour á EN HAUT du document