Fondation
du verseau pour la paix

Culture - Droit - Ecologie - Education - Information - Pareto - Politique - Productivité - Raison - Santé

                   Plan    Guide    Accueil    Journal    Menu 

                           Qu’est-ce   que   l’erreur  manifeste  ? 

 

Que faire pour revenir au droit face à la confusion provoquée par les malfaiteurs ?

A Rennes, le milieu criminel fait diversion aux crimes dont il redoute déjà la sanction. (16 mai 2016)

Toute erreur est une entorse plus ou moins manifeste à la logique. Et c’est à la source de cette dérive qu’il convient de revenir au droit.

Nazisme

Contrairement à ce qu’écrit Pierre TOUREV sur son site, il n’existe

Aucun « principe de supériorité de la race. »

 La volonté maladroite mais sans blâme, de trouver des définitions pertinentes, est à satisfaire par un travail sur les notions.

Quant au nazisme, et au sionisme, voilà ce que l’on peut en dire :

La supériorité de la race ne se réfère qu’aux convictions erronées du milieu nazi, relativement à la « race arienne », et  du milieu sioniste, qui se considère comme « le peuple élu. »

 (20 mai 2014, rectifié le 16 mai 2015)

Recherche

Les mêmes  causes produisent bien les mêmes effets, mais  la dérive s’aggrave avec la déliquescence de la morale.

Rennes, « pas de "droit de casser" … »

Le 15 mai 2016, en France, Bernard CAZENEUVE dénonce — 80 ans après la Lettre pastorale du Cardinal HLONDla brutalité criminelle déployée par les malfaiteurs, à Rennes, pour dissimuler leur commerce abusif. (16 mai 2016)

Deux formes d’erreur manifeste

Par niveaux croissants de tolérance à l’erreur, de la dérive au phénomène historique :

Erreur manifeste relative — cas identifié par Akira KROSAWA ;

Erreur manifeste absolue — conclusions présentées au TAV.

§  Sociologie de l’erreur

Par l’opposition qui les différencie, le mérite, caractérisé par l’exigence culturelle légitime, et l’erreur manifeste, caractérisée par l’ignorance des bons usages, se présentent comme la thèse et l'antithèse de l’accès au progrès, nonobstant la confusion et l’amalgame : position délibérée du mérite malfaisant

Transgression de la logique et
des bonnes moeurs

Apologie du sabotage

En élevant notablement le niveau de tolérance à l’erreur manifeste, la gauche, France en tête, fragilise des pans de plus en plus grands de l’économie nationale et européenne - sacrifice absurde du transatlantique « France », de Lip, de Manufrance, et autres chantiers de la Ciotat, sur l’autel de la qualité participative.

Pour le moins, il faut noter le parjure de 1992 (rapport détaillé), et la scission récente de l’ancien monopole français du rail : aux grévistes les bénéfices du TGV, avec la SNCF, et aux contribuables le déficit de l’entretien des voies. Le comble de mesures antisociales.

§  Le Tribunal Administratif de Versailles a tranché

Par l’établissement édifiant d’un jugement aussi inattendu qu’improbable, dans l’Affaire d’Ermont, le Tribunal Administratif de Versailles introduit en 20 la notion d’erreur manifeste dans l’affaire de la suspension d’un enseignant intervenue suite à l’intervention musclée des syndicats, au Lycée Ferdinand Buisson d’Ermont, en 1997.

L’erreur manifeste désigne, en référence aux effets observables, et comme son nom l’indique, le caractère manifeste d’une erreur, d’une part, et d’autre part, eu égard aux « pratiques nationales » (traité établissant une constitution pour l’Europe, page 23), et conformément à l’esprit et à la lettre de l’état de droit dans lequel s’inscrit sa démarche, elle se réfère au droit.

Par cette double référence aux effets observables et au droit, la notion nouvelle d’erreur manifeste ouvre le champ inexploré d’un immense espoir : celui de ramener l’exercice du droit de grève à des niveaux de pratique raisonnables, contrairement à la dérive par laquelle les divers fonctionnements de la démocratie, et pour le moins le fonctionnement économique, étaient gravement affaiblis.

Le recours au droit de grève devrait en effet être réservé à la nécessité exceptionnelle de rendre publiques de grandes injustices cachées, et non à la pratique courante qui consiste dans le public, à produire des gaspillages manifestes pour obtenir de petits avantages supplémentaires, et dans le privé, à tenter en vain d’enrayer le drame de la prédation de l’emploi.

Or il apparaît que le drame de l’emploi privé est directement lié à la dérive du public, ce pourquoi le fait de produire un arbitrage pertinent est de nature à redonner simultanément l’espoir à ceux qui l’avaient perdu, et qu’ils signifiaient par une erreur manifeste, Marie-Georges Buffet en tête, tout en donnant une foi nouvelle à ceux qui n’en avaient pas, et que l’on ne peut nommer, mais qui se reconnaîtront, et se corrigeront. Peut-être.

Du moins, il faut commencer par leur en laisser la possibilité : le temps de cet amendement nécessaire n’est pas perdu pour autant, bien au contraire ! Nous pouvons l’utiliser de diverses manières. Selon notre perception des choses, nous pouvons ; nous réjouir de cette bonne nouvelle, nous mettre au service de l’amélioration des choses, reprendre notre souffle, aider notre prochain à comprendre, et pour le moins, nous amender nous-mêmes !

 

 

Document créé ou modifié le mardi 5 septembre 2017 à 12:35  -  retour á EN HAUT du document