Fondation
du verseau pour la paix

Culture - Droit - Ecologie - Education - Information - Pareto - Politique - Productivité - Raison - Santé

                   Plan    Guide    Accueil    Journal    Menu 

                           Traversée  du désert    face au silence

 

Tribune de droit international

Le communisme n’est que la partie visible de l’iceberg de la dérive criminelle, en général, et contre le contre le milieu protestant, en particulier. (24 août 2016)

 

Roumanie,
Europe, monde
2013 « Un nouveau penseur roumain »
2011 - Soumission au Prix Hertz de Evasion du Vide du silence, roman historique européen de Maria Cozma

2010 La presse souligne la portée universelle de l’œuvre de Maria Cozma

Recherche

Une trilogie en gestation

… Avant agrandissement  vers le rêve américain

Rêve installé le 13 nov. 2016, musée provisoire installé le17 juin 2017 ; à suivre.

 

Une tribune
de droit international

Vu la colonisation de la Palestine (1967-2017)

Vu la colonisation de l’Olténie (2004 à nos jours)

Vu le génocide roumain (2007-2014)

§  Des faits « incroyables »

Stopper les trafics des

Collaborateurs et traîtres

Un diagnostic édifiant, sans amalgame entre les genres :

L’impact criminel est tel que même en France, certaines personnes acceptent de manière servile de produire faux‑témoignages — et faux en écriture, comme notre couple de journalistes indépendants en est témoin — contre quiconque leur est désigné par une « autorité » contrefaite ou criminelle, et c’est cette imposture que LAFESSE, en sociologue, contribue à dénoncer. (18 juill. 2017 rectifié 3 août)

§  Mythe de Prométhée

§  Intégrité intellectuelle et morale

Comment conforter la justice et la paix dans le monde, interroge courageusement Maria COZMA dans son émission, « le mouvement de la pensée roumaine », le 6 novembre 2012 ? Il faut d’une part sauver le soldat MERKEL, et d’autre part institutionnaliser le fondement scientifique de l’Etat de droit, lui répond en substance son invité, pour illustrer la nécessité d’aborder les problèmes à l’endroit, après avoir  modélisé par la « pentecôte », le double-choix des comportements.  (6 nov. 2012)

maria

Faire reconnaitre le génocide ne sera pas facile, à cause de l’activisme des malfaiteurs ; comme hier, face au III° Reich, il faut déplorer la lâcheté, et plus encore, la confusion (28 avr. 2017)

§  Le rugby pour comprendre la politique

L’équipe espagnole évincée le 19 mars 2018 par un arbitrage roumain des plus suspects — « 26 pénalités contre les espagnol, et 6 seulement pour la Belgique » — soutenu par le président qui est lui aussi roumain, au profit de la Roumanie — sans grande surprise.

§  Dramaturgie récurrente

Depuis toujours, l’inculture persécute poètes et précurseurs du droit — GALILEE, DESCARTES, EMINESCU, CIORAN, Maria COZMA…

§  Apocalypse en deux temps

Rompre le silence sur la disparition de 5 millions de personnes, officiellement constatée depuis 2011 dans un pays de l’Union européenne, provoquerait la …

§  Rétrospective 2015-2017

Après avoir voulu vendre Moscou et  vendre les Américains pour dissimuler leurs crimes en Roumanie, et multiplier les attentats de diversion et d’intimidation, sans fin.

(28 août 2015, rectifié le 31 oct. 2017)

§  Rôle des médias français

Face au mur de Bruxelles, révéler le génocide des infracteurs contre le peuple roumain, et reconstruire l’école (Ci‑contre, mythe de Prométhée).

Si les médias français doivent intervenir, c’est parce que les médias roumains sont muselés par une dictature dont il n’est pas possible de parler en Roumanie. (14 déc. 2014)

« Festival du Livre » de Mouans-Sartoux

Premier entretien de Maria COZMA, avec Pauline LAVOIX (7 octobre 2011)

§  Nice-Matin, Cannes

« Un livre pour changer le destin de la Roumanie » (article d’Isabelle VARITTO, 15 avril 2011)

§  France Bleu Azur, 103,8 FM

Daria BONNIN présente le parcours de l’écrivain et son témoignage jusqu’en France. (Diffusé le 7 Mars 2011 à 15h55) 

§  « 1001 Livres », Fayence

Deuxième entretien, avec Loïc HERVAL et Pierre-Richard CROCY, le 27 novembre 2011

§   Suite du dossier de presse, volet franco-roumain

« Maria COZMA », ancienne candidate à la Présidence de la Roumanie, produit une émission télévisée. (4 juillet 2012)

§  Hommages de la presse roumaine à l’écrivain Maria Cozma

« Une méditation profonde, un style bien ancré, des émanations logiques surprenantes » (Nicolae NEGULESCU, Revue « Constelatii Diamantine », août 2011)

« L’une des rares personnes qui réussissent à combiner philosophie, essai littéraire et poésie de manière harmonieuse » (Revue « Confluente Romanesti », avril 2011)

En 2005,  lancement simultané de trois ouvrages chez Junimea, qui lui valent les plus grands honneurs.

Depuis 2004, donc, la presse roumaine couvre régulièrement l’engagement de l’écrivain, qui publie cette année-là un essai sur Timisoara et se présente à la présidence roumaine « pour dénoncer le caractère inconstitutionnel de la loi électorale (de 2004). »

§  Une tribune européenne de culture

Comprendre l’histoire exige certes de la culture, mais la collusion réduit la culture universelle, facteur de paix, au caractère évènementiel de nationalismes vains et dangereux.

Le mouvement de la pensée roumaine, Maria COZMA, deux rendez-vous hebdomadaires,
sur Relitata TV (le mardi à 18h), et sur Radio Enigma Romania.
(2012)

 

Document créé ou modifié le mardi 27 mars 2018 à 01:14  -  retour á EN HAUT du document