Fondation
du verseau pour la paix

T1. Thèse en droit, problématisée et contextualisée

                            Emergence supranationale   du  droit

De l’agitation, la fiction et l’ivresse contre le droit
à la fidélité

Lorsque le monde est submergé par les guerres, en Scylla, et que l’on risque de renoncer au droit, pensons en Charybde que 20 % d’erreur suffit à expliquer 80 % des guerres, et qu’un peu de fidélité au droit suffit à maintenir la paix dans le monde (9 août 2014)

Pris dans l’histoire

AvertissementCheval de TroieTraficsProcessusPropagation – Préconisation

 

La condition
humaine

cioran

Emil CIORAN (1911‑1995), écrivain et philosophe né en Roumanie, choisit la langue française, à l’âge de 36 ans, pour un témoignage édifiant:

La tragédie grecque n’est pas (seulement) un genre culturel mais c’est (aussi et surtout) une réalité continue

    caractérisée par des crimes contre l’humanité en forme continue — de CARRIER à nos jours

Recherche

La guerre est le sacrifice tragique et aveugle de millions de personnes victimes des Gorgones ; c’est de cette condition qu’une école franche doit nous libérer par l’étude

Rappel initial de la mission

Ce que l’école doit « combattre » n’est pas l’autorité, ni la rigueur, mais c’est l’inculture, la violence et le crime.

§  Approche du crime intellectuel

A cet égard, le « géocentrisme » est la référence indistincte au caractère universel de la recherche de Ptolémée, et aux théories absurdes de l’Inquisition ! Cet amalgame révèle la dérive vaine mais dangereuse de la laïcité française. (16 janv. 2013)

§  Prosélytisme cartésien

Sans prosélytisme,  point d’élèves ! (pourquoi devrait-on écouter des enseignements tièdes ?!)

Collusion, efficience, gravitation, performance, sécurité

Apologie de la pleine conscience

La condition de l’homme est de ne monter qu’au prix de l’effort, déjà,
et encore, de tomber s’il omet d’étudier comment
s’affranchir
de sa condition d’esclave. (27 fév. 2017)

§  Approche de l’Etat de droitmonarchie ou république

Certaines Républiques ont été instaurées par le droit, comme l’Italie et l’Allemagne ; certaines républiques ont été instaurées par le crime, comme la France, la Roumanie, et l’URSS.

§  Retour à l’Orthodoxie depuis 1989

C’est une fin heureuse, après 72 ans de communisme à l’Est de la Roumanie, que dissimule commodément l’amalgame, sur Wikipédia, entre « Russie et Fédération de Russie ».

§  Maintien du communisme contre l’Orthodoxie

Continuité, à l’Ouest, du communisme contre l’Orthodoxie, au profit des senteurs enivrantes de la révolution, contre l’autorité du droit — notamment le Royaume-Uni, et son système parlementaire en fonctionnement continu depuis mille ans. (10 oct. 2014)

§  Prosélytisme musulman

Le Musulman se définit par l’attestation d’un point  fondamental : le caractère divin de l’accomplissement extérieur ; de plus, l’Islam reconnaît le caractère incarné des prophètes Jésus et Mahomet.

§  Prosélytisme cartésien et religieux

En jetant l’anathème sur le prosélytisme, la laïcité française démontre depuis en 1905 qu’elle tend plus à nuire à la foi qu’à grandir ce qu’il faut grandir, au total, pour assurer le rayonnement de l’autorité.

Intérêt et morale, sans double-contrainte

« A force de nier la morale de l’intérêt, ils ont fini par croire qu’il n’y avait pas de place pour l’intérêt dans la morale »1

Note 1 - Victor BROCHARD, revue philosophique, 1902.

Aujourd’hui, reprenant cette structure de pensée, on peut dire : à force de réfuter l’autorité de la Chrétienté, ils ont fini par croire qu’enseigner l’esprit des Lumières était autre chose que de faire preuve de foi en l’esprit de raison !

Au total, que l’on se réclame du milieu laïc ou bien du milieu chrétien, toute prétention du milieu universitaire à vouloir enseigner devrait commencer par une interrogation sur la mission éducative et son exigence.

Rien n’indique, en effet, que la lecture pertinente de la règle d’or donnée par Jésus-Christ doive exclure toute part d’intelligence, comme l’Inquisition l’a durablement cru et voulu imposer au prix du sang des autres.

 

 

 

Document créé ou modifié le lundi 23 octobre 2017 à 08:49  -  retour á EN HAUT du document