Fondation
du verseau pour la paix

E1. Travailler avec les énergies et la durée

                           Zen     et    sociologie

Travail et vie,
même rituel
ni volontarisme ni laisser-aller, toute la vie, et  des satisfactions inattendues

Cartes et voyage

OccidentOrient - D’Occident en Orient

Grafcet du Verseau

Premier millénaire - Deuxième millénaireTroisième millénaire

Connaissance

Aphorismes, axiomes, postulats et sentences

Le Zen est un système de pensée original développé au Japon — à partir de l’héritage culturel chinois ; il concerne diverses pratiques — telles que « Zazen » ou « Kaizen », selon que l’objet de l’attention est la respiration de notre corps, ou la productivité d’un système – d’où le « Système de Production Toyota » — le SPT. (10 août 2011, rectifié le 25 déc. 2013)

 

Chemin critique du Zen

Le Zen, caractérisé par la vacuité,
ne se limite pas à cela

Ce que le Zen n’est pas

Ce que le Zen est effectivement

1.    Une science

      synthétisée par Okakura KAKUZO

2.    Dormir lorsqu’on a sommeil, autant que faire se peut — sans pour autant perdre le rythme de vie

      Manger lorsqu’on a faim,

      autant que faire se peut — ce qui

      ne veut pas dire s’empiffrer

3.    Ecouter ses rêves

      car ils sont faits sur mesure pour que nous puissions les décoder, à la recherche de la vérité, et pour le moins,

4.    Préférer le dépouillement d’une pensée claire à la surabondance de vaines approximations

Recherche

Bouddhisme tibétain

Approche linguistique …

On a dit que le Japon est lui-même une immense entreprise : on ferait bien de  comprendre que la langue Japonaise, vivant patrimoine du cœur Japonais, reflète un système de pensée  caractérisé par la fameuse  « analyse de la valeur » : il est donc quelque peu naïf de s’émerveiller du fait que cet outil soit utilisé à 99 % dans l’électronique japonaise …

… de la vacuité

Il ne s’agit pas de faire l’apologie du Japon, mais d’éviter le gaspillage et dépasser, à cette fin, les limites du volontarisme, en ouvrant nos intelligences et nos cœurs tout à la fois!

Hommage à Van der MEEREN 2

En quête d’absolu

Le Zen

§  Une vision claire

«  Il n’y avait rien de conventionnel dans mes projets, mais en même temps, ils étaient trop simples (…) pour la routine à laquelle ces gens étaient habitués3. »
(Van der MEEREN, 1993)

§  Mauvaises habitudes

La promotion de l’intelligence est une entreprise longue et difficile ; vu la confusion et le suivisme béat, il convient alors de nettoyer ses pensées jusqu’à un jugement clair.

1 Source, hommage à l’architecte Willy Van der MEEREN, Atomium de Bruxelles, novembre 2007 à mars 2008.

2 Distinguer bonnes habitudes — caractère technique des « praxies », et mauvaise habitudes — faiblesse du mental

Dans cette découverte, la référence au Japon n’est qu’un passage obligé, conformément à l’approche de l’objet transitionnel, notion due à WINNICOTT, vers un point de vue universel conforme au diverses approches du patrimoine de l’humanité.

 

 

Document créé ou modifié le mardi 3 avril 2018 à 11:30  -  retour á EN HAUT du document