Fondation
du verseau pour la paix

Culture - Droit - Ecologie - Education - Information - Pareto - Politique - Productivité - Raison - Santé

                   Plan    Guide    Accueil    Journal    Menu 

                           Traités  et dispositions  pour la paix

Lieux et cultures

Voyage vers l’Orient – du bassin méditerranéen au Proche-Orient, au Moyen-Orient, et à L’Extrême-Orient

Face aux trois écueils de la spiritualité

Les initiatives britanniques — qui n’ont peut-être « pas tenu toutes leurs promesses », ont tout de même permis de protéger la paix pendant un cycle de 60 ans. (29 mars 2015)

 

Axis Mundi

cristina-cioran-104695l

Figures mythiques, entre  polythéisme occidental et tradition de l’amour courtois
(Colonne 3)

Recherche

De Cristina CIORAN  — en photo —  au « Dieu paradoxal » d’Emil CIORAN

 

 

Traité de Lausanne

Signé en 1923, prolonge la feuille de route de 1920 pour la paix, en conformité avec la droiture

En 1922, ATATÜRK renonce à l’alphabet arabe au profit de l’alphabet latin pour rapprocher la Turquie du « modèle de civilisation occidental » ; de son côté l’Occident reconnait l’existence d’un état islamique1 ; au traité de Lausanne, …

1 De nos jours, on constate que cette notion procède d’un amalgame entre religion et archaïsme

§  Etapes majeures de la construction de la paix

Vu les inerties, c’est cette feuille de route dont il faut assurer un suivi, et qu’il faut prolonger par des dispositions éducatives.

§  Mythe de Janus

Caractérisé par la considération simultanée de l’Orient et de l’Occident. (10 fév. 2015)

§  Diversité de « L’Orient »

Orient géographique, et culturel

§  Chrétiens « d’Orient »

L’Orthodoxie, au centre de l’Occident culturel

§  Langues « orientales »

Le duel grammatical, trait commun aux langues orientales — arabe, sanscrit, slovène, …

Hommage au poète Ibn-AL-FARID,

« O mon aimée, ta beauté à fait de
moi ton esclave ! »1

Joyeuse soumission2
 à l’amour et au droit

Turpitudes de la jeunesse à la recherche du grand amour et d’un peu de justice

§  Tradition arabe de « l’amour courtois »

C’est la soumission à la soumission à la beauté d’un esprit loyal que grandit depuis le Moyen-Âge, l’Europe touchée par la voix du poète arabe, soumis à la vitalité de l’amourle Tarb — trésor culturel dont un certain voile3 entretient la magie.

§  Bibliographie et notes

1Le Soleil d’Allah brille sur l’Occident, notre héritage arabe, Sigrid HUNKE, Albin Michel, 1997

2Référence à l’attestation religieuse d’un Dieu secourable, corroborée par la tradition culturelle de l’amour courtois

3Référence à l’inspiration poétique, caractérisée par  Shéhérazade, au cœur du patrimoine mondial de l’humanité.

Occident et Proche-Orient, et Moyen-Orient

La culture arabe — Chiite et sunnite — dépositaire d’une pédagogie spécifique de la soumission à Dieu, dans le prolongement de la Chrétienté — au droit de l’énigme la plus dense : « le milieu Musulman,
 c’est l’Occident ! » (Professeur de ZYLAH La Chaux-de-Fonds, 1988)

§  Expression musicale et artistique de l’Orient

Enigme fondamentale du « non-agir », caractérisé par « le fait d’être mû » — connu dans les pratiques artistiques et culturelles traditionnelle (PACT), et défini comme tel en arabe — le « tarb », ou comme l’énergie universelle « ki » …

§  Extrême-Orient, « l’Orient » culturel

Berceau du patrimoine mondial du bouddhisme, caractérisé par la philosophie des steppes mongoles, formalisée en Chine, arrivée au Japon au 3° siècle, et cultivée de manière originale avec le bouddhisme zen.

Ce sont précisément ces ressources traditionnelles que l’Occident doit mieux considérer, pour une approche de l’amour ouverte à l’érotisme, dans le respect de nos sœurs, et à l’équilibre du monde et de ses organisations.

 

 

Document créé ou modifié le jeudi 10 mai 2018 à 12:31  -  retour á EN HAUT du document