Fondation
du verseau pour la paix

Culture - Droit - Ecologie - Education - Information - Pareto - Politique - Productivité - Raison - Santé

                   Plan    Guide    Accueil    Journal    Menu 

                           Rigorisme    et     mépris 

 

Mépris des personnes
et des convenances

Le fascisme, nous dit CAMUS, c’est « toute forme de mépris » 

— un « enfant inanimé », accroché aux porte-manteaux de son école, à Tarascon, en 2011 ; des conservateurs vilipendés par la gauche, après l’accouchement difficile du mariage pour tous, en 2013.

 

« Elitisme »
et complaisance

camus

Approche différenciée des milieux associés 

Recherche

Albert CAMUS (Photo), né en 1913, biographie synthétique :

Le combat1 (1944-46)

Le Nobel (1957)

« L’accident » (1960)

La polémique (2013)

La salade2 (2017)

1Référence à l’engagement, caractérisé par la pleine conscience.

2Hommage conforme à la dialectique insidieuse de Benjamin STORA — qui encense pour mieux assassiner.

« Fascisme » et confusion,
de Charybde en Scylla

Au-delà de la manœuvre d’intimidation de la collusion contre le droit pour se soustraire à l’exigence de rigueur, l’injure de « fasciste » ou « facho », révèle aujourd’hui une grave dérive la liberté d’expression.

§  Rappel historique

A l’origine, le fascisme se réfère à la deuxième guerre mondiale, et désigne les régimes d’Hitler, Mussolini, et Franco.

§  Méta-collusion au 8 août 2014

Aujourd’hui, les Juifs sont tellement intelligents qu’ils s’amusent des medias par un fascisme latent, tandis qu’en Roumanie, l’état bandit vient de confisquer la seule chaîne télévisée qui était encore libre : désormais, la dictature BASESCU est patente.  (8 août 2014)

Théorie des transformations de l’énergie humaine

La haine, sous couvert
 
du mariage pour tous

Aux Pays Bas, en 2001, il était question de grandir la tolérance, pas de déstabiliser les institutions, comme en 2013, en France, où les conservateurs sont traités de « barjots »[1], de « fascistes »[2], et vilipendés par des magistrats de gauche[3], alors que le mariage traditionnel est la cheville par laquelle tient tout l’édifice.

(25 avr. 2013, complété le 26)

Mal caractérisé

La criminalité et la violence de la rue ne sont que les effets visibles d’une violence cachée assimilable au refus du dialogue, qui plonge ses racines, en France, jusqu’à l’école  et dans le milieu industriel : c’est ce refus qu’il faut commencer par considérer. (2005)

§  L’inertie à vaincre

L’épopée du deuxième millénaire chrétien, caractérisée par la révolution copernicienne, est réduite par les idéologues de l’éducation nationale française à la révolution du même nom pour rejeter plus commodément toute obligation et possibilité de participation, dont elle ne veut pas plus aujourd’hui qu’en 1054, lorsque Rome rejette l’orthodoxie intellectuelle et morale vers l’Orient : c’est le grand schisme de l’intelligence, au centre des considérations intellectuelles et morales appelées par le Discours du Caire du Président OBAMA, le 4 juin 2009. (25 juin 2009)

§  Dans le milieu des lettres

Alibi du caractère évènementiel de l’histoire.

 

 

Document créé ou modifié le dimanche 7 janvier 2018 à 13:59  -  retour á EN HAUT du document

 

 



[1] Propos du député Noeël Mamère, le 24 avril 2013)

[2] l’insulte de fascistes, à l’encontre des conservateurs est devenue en France un lieu commun, une marque de fabrique des gens de gauche contre tout ce qui dépasse un peu les pâquerettes.

[3] Syndicat de la magistrature (source, Lextime, 25 avril 2013)