Fondation
du verseau pour la paix

Culture - Droit - Ecologie - Education - Information - Pareto - Politique - Productivité - Raison - Santé

                   Plan    Guide    Accueil    Journal    Menu 

                           Purifier   les  intentions    en   Charybde

Collusion, confusion, corruption

Avant de nous donner la règle d’or,  Jésus, qui ne mâche pas ses mots, fait précéder sa préconisation d’un diagnostic sans complaisance avec ceux de son temps.

France

Tyrannie du rendement et laisser-aller sont les deux pièges et travers

d’approches également vaines de l’action

Recherche

La sociologie du droit expliquée aux jeunes.

Sorbonne contre Cité, preuve de la trahison

Quand VOLTAIRE explique que la société française est corrompue, nous comprenons fort bien, or nous comprenons fort mal lorsque j’affirme à nouveau ce point de vue, et ce prodige tient à deux raisons. L’une, que VOLTAIRE est si grand ;  l’autre, que cette grandeur est devenue le meilleur alibi de la corruption.

VOLTAIRE donne en effet de la France, l’idée qu’on s’en fait encore dans le monde après 3 siècles, quand bien même cette grandeur a disparu au profit de ronronnements convenus que NEWTON dénonçait, tout comme VOLTAIRE après lui, mais de cette critique vitale, pas un mot dans nos livres de classe, au profit de cloisonnement commodes entre les nations.

§  Pour preuve de notre forfaiture,

Force est de constater que

Si nous étions plus épris de sens que d’arrogance, nous grandirions NEWTON plus que tout autre, ce que nous ne faisons pas, non seulement, mais nous réduisons DESCARTES, pour être bien assurés de dissimuler la grandeur protestante. (12 avril 2014)

Ecole Supérieure du Journalisme de Lille

L’ornière des simplismes

Prétendre que les Américains réussissent parce qu’ils en ont les moyens (ESJ Lille, 30.04.2003)  est caractéristique de la pathologie d’une certaine  faiblesse intellectuelle et morale.

§  Syndrome de la « Princesse de Clèves »

C’est cette mascarade vaine et dangereuse, entre autres aberrations du commerce de la fiction, qu’une réforme universitaire suffisamment réfléchie devrait renverser au profit de l’intérêt général.

Pleine conscience du droit

Faire apparaître le clair de lune

La conscience du droit ne suppose-t-elle pas la pleine conscience de réalités plus larges — droit et non-droit ?

§  Mille ans de discrimination meurtrière contre le droit

Rome et la Sorbonne opposées à toute grandeur et à toute spiritualité

§  Alibis mutuels des courants extrêmes, notamment contre l’Islam

Les courants extrêmes se servent d’alibis mutuels et ne font qu’aggraver les choses, prétendant interdire sans distinction les aspects légitimes et illégitimes d’une situation donnée. Or c’est cette « étude de contrainte » qu’il faut envisager pour rétablir l’ordre civil par de nobles moyens, et distinguer différentes situations en présence, mais alors, la question qui se pose est l’application des textes de loi.

§  Justice, distinguer le vrai du faux demande un effort 

Telle est l’analyse du ministre albanais auquel l’équipe de Thalassa[1] fait observer que la loi contre les embarcations de forte puissance utilisées par la mafia pour ses trafics joue également contre les pêcheurs les plus pauvres.

§  Aphorisme de la vertu

Cela rejoint la morale de William CROCY: « Si tu retournes un bâton, le haut passe en bas et le bas en haut - de même que le noble peut travailler la terre, le paysan peut gérer un pays, mais le milieu reste toujours aussi médiocre. »

 

Document créé ou modifié le vendredi 1er septembre 2017 à 04:43  -  retour á EN HAUT du document

 



[1] Thalassa, France 3, 16 février 2006