Fondation
du verseau pour la paix

Culture - Droit - Ecologie - Education - Information - Pareto - Politique - Productivité - Raison - Santé

                   Plan    Guide    Accueil    Journal    Menu 

                           Bilans  de    recherche

 

 

 

De la métaphysique à la physique

Aphorisme de l’encouragement à chercher

« Dans le problème il y a la solution » (Sagesse chinoise) 

 

 

 

 

Le gnomon

ERATOSTHENE (~3 s.) estime le périmètre de la terre par une mesure de l’arc du méridien (…) ; à l’aide d’une bâton planté en terre, avait déjà compris le mouvement relatif terre-soleil (En savoir plus, page de Thierry ALLIBERT)

Recherche

Une modeste chandelle vaut mieux que l’obscurité complète  (Proverbe chinois)

Héritage culturel du gnomon

Etablissement des degrés de liberté spatio-temporelle

On peut estimer que la première tentative sérieuse de l’homme pour repousser les limites de la métaphysique par un travail de recherche modeste mais rationnel a été l’observation de l’ombre, dont l’allongement et le rétrécissement ouvrait la possibilité effective d’effectuer des relations entre les notions d’espace et le temps, et par là-même, de faire un pas décisif vers la compréhension de la mécanique générale du système du monde. (21 avril 2014)

§  Recherche associée

Sens de la vie

Notions associées d’ombre et de lumière

Partage du service

Partage de richesses

Création de richesses

Exigences morales associées

Le désert et l’oasis, ou

L’épreuve de la foi

Nicolas BAGUELIN endure marche et bivouac, en groupe, pendant 8 jours. Au retour, il s’interroge sur la possibilité de décrire son expérience du goum. Puis il conclue : « le partage, c’était l’oasis ; le désert, c’est le monde dans lequel nous retournons. »

(En savoir plus :  Blog de Nicolas BAGUELIN)

 

L’épreuve de la foi, c’est aussi le témoignage du cœur, toujours en avance sur les possibilités d’apporter les preuves cartésiennes de ce que l’on dit pour aider son prochain.

 

Partage des valeurs …

« C'est fort à propos que les moteurs de recherche mettent en avant l'accès à votre blog lorsqu’on tape "goum" ». (Témoignage de « Jérôme » sur le blog de Nicola BAGUELIN – Ci-contre)

§  … et mise en valeur

Travailler est fatiguant, c’est pour cela que les idées sont précieuses, mais en France, on ne sait pas capitaliser l’intelligence. C’est même à cause de cela qu’on y fait tant de mousse autour de la « F.R.H. ». Dans le public, non seulement cet objectif n’existe pas plus que dans le Privé, mais les responsables semblent y mesurer leur pouvoir à la non écoute des suggestions : « j’avais l’horaire que tout le monde voulait, alors que je n’avais pas d’enfant », témoigne Pascale, infirmière, « mais il n’y avait rien à faire avec mon chef de service, qui aurait pu satisfaire deux personnes à la fois » tout en améliorant le service rendu. Mettre en œuvre l’esprit américain en France est donc vain tant que l’on omet de cerner et ruiner l’idéologie de l’esprit français rétrograde – le syndrome de la discrimination. (14 Avril 2010)

§  Bilan de recherche 2rh 2005

La dérive majeure

La corruption de la pensée

La crise majeure

Le chantier multiculturel du Moyen-Orient

L’attente majeure

De meilleures relations humaines

              La difficulté majeure

Diminuer l’agitation

L’obstacle majeur

L’union du corps et de l’esprit

Le préjugé majeur

Cloisonnement entre science et lettres

La faiblesse majeure

Renoncer à la foi dans l’esprit de raison

La contre-performance majeure

Entretenir les cloisonnements entre cultures

Le contentieux culturel majeur

La superposition des points de vue français et allemand

Le problème majeur

L’infiltration des établissements successifs de l’autorité et leur perversion

L’erreur majeure

l’arrogance incrédule

Le service majeur

L’approche rationnelle de la spiritualité

L’ignorance majeure

La qualité participative par objectifs (QPPO ®)

L’articulation majeure

Le PFC (principe fondamental de la construction)

La considération majeure

L’ignorance crasse du shugyo

Les exigences majeures

Vivre et travailler de manière à la fois intelligente et collective

Le fait majeur

L'originalité du romantisme allemand

            La conclusion majeure

construction, éducation, solidarité

Le rapprochement majeur

La responsabilité individuelle

L’objectif majeur

Le mérite et l’erreur manifeste

 

 

Document créé ou modifié le dimanche 8 janvier 2017 à 20:00  -  retour á EN HAUT du document