Fondation
du verseau pour la paix

Culture - Droit - Ecologie - Education - Information - Pareto - Politique - Productivité - Raison - Santé

                   Plan    Guide    Accueil    Journal    Menu 

                           Etat  des  lieux     de  la recherche

Vu  les pratiques en vigueur dans le milieu de l’enseignement

La prétention d’apporter une école généreuse prend le contrepied d’un enseignement public tiède, nonobstant l’intérêt de la laïcité française, et d’un enseignement privé catholique méritant mais inféodé aux positions de Rome comme à celles de la laïcité, ce qui limite d’autant la qualité de l’enseignement. (9 déc. 2013)

Nouveauté

Au terme de six siècles d’Inquisition, la  mécanique de Newton constitue une bonne nouvelle.

 

Recherche

Approche du paramétrage des faits de société :

Les théories mathématiques établies par des mécaniciens dans les diverses sciences et techniques

sont détournées  systématiquement au profit du cheval de l’enseignement

Aujourd’hui,

(18 juin 2015)

… et Cheval de Troie

Fonctions d’un Cheval de Troie

Un cheval de Troie, conçu pour véhiculer un contenu pervers et présenter cette erreur comme une chose juste, constitue en termes juridiques, une tromperie ! (9 avr. 2015)

§  Cheval de Troie AMAZON

AMAZON crée de nouveaux rayons et annonce, par l’envoi d’un kit publicitaire aux partenaires, un taux de rémunération attractif et des liens à insérer, avec un chef-d’œuvre de dialectique en 40 mots, qui ne peuvent tromper aucun tribunal : pétition en ligne.

§  Cheval de Troie de la pédagogie

La « physique quantique », cela n’existe pas :

ce qui existe, ce sont les phénomènes physiques, d’une part, et d’autre part, les lois de mécanique théorique, qui permettent comme la « mécanique quantique », d’expliquer tout ou partie de ces phénomènes.

Commerce indigne du crime intellectuel

En Charybde

Dérive de la laïcité française, révélant l’actualité de la pensée de SPINOZA.

§  Graves discriminations contre le droit

Vu l’imposture, vu la dialectique, vu le milieu universitaire, révéler la collusion des enseignements généraux permettrait de diminuer la confusion.

§  « Qui contrôle les contrôleurs ? »

En établissant une communauté de vues entre les points de vue moral et technique, c’est cette imposture, …,  que le PFC (principe fondamental de la construction) tend à disqualifier au profit du chemin critique de l’élève.

Enseignement rétrograde de la mécanique

Or ces lois sont le plus souvent enseignées par une mouvance éducative à la fois vaine et dangereuse, de manière rétrograde, sous l’étiquette trompeuse de « physique », démarche de recherche certes honorable, mais sans rapport avec l’autorité légitime du droit. (4 août c2012)

§  Hommage à Erwin Schrödinger

Ainsi, en mathématiques, la mouvance éducative retranchée derrière un esprit d’abstraction excessif ignore le droit, notamment en mécanique : après GRASSMANN, PLÜCKER, WÖHLER et EINSTEIN, SCHRÖDINGER (1887-1961) fait encore  progresser la connaissance des lois de la mécanique, en expliquant un phénomène physique hallucinant finalement observé  cinquante ans plus tard par nos satellites spécialisés. (Source, Thalassa, 3 août 2012 – Etabli le 4 août 2012)

§  L’abus de TP (Travaux Pratiques), une farce ridicule !

Dans le milieu universitaire français, les scientifiques se disputent la mécanique comme des chiffonniers socialistes, pour savoir qui, des mathématiciens ou des physiciens, réussira à emporter le plus gros morceau pour lui tout seul.

A compétence scientifique égale, les mécaniciens se distinguent de ces gens-là par leur culture.

En 2005, l’abus de pouvoir atteint un sommet historique, puisque le corps enseignant peut se permettre d’inviter la jeunesse qu’elle a en charge à manifester, et ce crime tend à lui profiter directement.

Dans cette ultime manœuvre, le nouveau cheval de Troie de la dictature des retranchements est l’épais dossier des travaux pratiques, lorsque la référence honnête à l’autorité légitime des Lumières imposerait de commencer par évoquer la mécanique de Newton.

Cet artifice, qui met certes la recherche de l’honnêteté caractéristique de la démarche du physicien au centre de l’actualité éducative, passe donc complètement sous silence la réponse méthodologique développée par Newton, car cette autorité, apparemment voisine de celle de la physique, échappe au domaine général.

Il faut distinguer la dérive de la haute trahison ; la première est le fait d’une élite intellectuelle qui détourne sciemment l’autorité éducative légitime de ses fins, et pour le moins, ne peut ignorer de quelle autorité légitime elle tire son pouvoir usurpé ; la dernière, quoique redoutable par la contre-performance qu’elle produit dans la société, n’est que l’aboutissement fortuit d’une somme d’insuffisances.

 

Document créé ou modifié le vendredi 3 mars 2017 à 19:34  -  retour á EN HAUT du document