Fondation
du verseau pour la paix

Culture - Droit - Ecologie - Education - Information - Pareto - Politique - Productivité - Raison - Santé

                   Plan    Guide    Accueil    Journal    Menu 

                           Un  jugement   de  valeur    improbable    

« Ni précipitation ni dissimulation »

Né sur la côte d’azur en 1954, et passionné par l’organisation depuis 1973, je résous diverses énigmes en observant leur convergence absolue

Syndrome

Le prosélytisme homosexuel, fer de lance de la gauche contre la constitution du droit et les valeurs traditionnelles, illustre la parabole du sel affadi.

Recherche

Trésors reçus

Trésors trouvés

Personnages mythiques

Ambassadeur Crocy

Musée du communisme

Puissance de la métaphore

Le « vide du silence », à distinguer du silence de la méditation, est une métaphore de l’écrivain Maria CROCY.

§  Docteurs en métaphore

Peu habitué à l’usage de la métaphore, qu’il réduit à des procédés linguistiques sans s’interroger sur l’état du ciel, le milieu franco‑communiste fait bloc contre la vie sociale, comme en témoigne sur Wikipédia, la discussion sans fin entre chercheurs et autres docteurs en métaphore, tous solidaires d’un même mutisme. (28 août 2011)

Secret vivifiant

L’autorité véritable ne peut faire l’économie d’un apport théorique consistant, mais il n’est de véritable accès à la plus grande révélation qu’à travers l’étude et la pratique rituelle d’une activité.

Famille CROCY, un même souci de justice, fruit de 
Quatre générations en recherche

§  William CROCY, grand ami de Henri Poincaré,  pharmacien-herboriste et franc-maçon, donne jusqu’à sa maison de Fontoursine pour le communisme, en connaissance de cause. Il a un fils, Louis.

§  Louis CROCY, éminemment rationaliste, reçoit un mauvais sort en Afrique, où il est Spahi. Bien sûr, il n’y croit pas. De retour en France, il meurt brûlé vif dans un camion de l’entreprise qu’il avait créée.

§  Jacqueline CROCY, sa fille, désormais orpheline, se retrouve enfermée au couvent — isolée de son grand-père ; sa famille maternelle l’en sort à 20  ans ; au sommet de sa carrière, elle rencontre KALOU Rinpoché qui la voyant, lui demande « n’avez-vous jamais reçu un sort ? » Ma mère éclate de rire, puis elle pense à ces certains détails qui se mettent en perspective ... Kalou lève le sort.

§  Pierre-Richard CROCY - Illuminé par la bonté du visage de ce grand Rinpotché, je bénéficie du patrimoine familial résultant de cette longue recherche, auquel je m’efforce d’apporter ma propre valeur ajoutée. (PRC)

§  Négociation

A partir de l’actualité, la spiritualité constitue une issue certaine pour celui qui cherche, et un obstacle majeur pour celui qui ne cherche pas.

Par sa mauvaise habitude, celui qui ne cherche pas se réduit en effet à devoir subir la « double contrainte » de « premières et dernière raisons » qu’il est incapable de rapprocher de lui-même par une succession de liens logiques.

C’est ce handicap que l’école permet de diminuer en invitant à l’étude raisonnée de tout ou partie d’un système.

Dans cette situation, l’ouverture d’esprit caractéristique du milieu de la construction oblige à limiter volontairement la communication immédiate d’apports théoriques trop nombreux au profit d’une progression réelle en harmonie avec le groupe.

 

 

Document créé ou modifié le samedi 26 mai 2018 à 15:03  -  retour á EN HAUT du document