Fondation
du verseau pour la paix

Culture - Droit - Ecologie - Education - Information - Pareto - Politique - Productivité - Raison - Santé

                   Plan    Guide    Accueil    Journal    Menu 

                           1868 - 1968   cent  ans  d’  orientalisme  éclairé

 

Sortie du TNS (Trou noir schismatique)

Il existe un ordre des choses qui nous dépasse mais rien ne nous empêche d’essayer de comprendre, au-delà des résistances et des ruptures, la continuité de la pensée de l’Antiquité à nos jours (4 août 2012)

Empire japonais

Né de l’héritage spirituel et culturel de la Chine, progressivement reçu à partir du III° siècle de notre ère, par l’entremise de la Corée, l’Empire Japonais est tôt caractérisé par le développement de la rectitude — le budo — et depuis l’ère Meiji (Colonne 2), par l’ouverture d’esprit : ce sont les conséquences de cette ouverture d’esprit qui sont au centre des motivations de la deuxième guerre mondiale. (19 sept. 2015) 

Recherche

Lente émergence — marquant la fin de l’Inquisition

— d’une autorité intellectuelle et morale légitime notamment caractérisée par les fruits incontournables de
Mai 1968
— nonobstant la résistance des esprits agités,

au 17° siècle

au 18° siècle

au 19° siècle

au 20° siècle,
et même au 21° siècle

Mot d’ordre de l’ère Meiji, en 1868

Attente motivée, après la Mission PERRY, d’une spiritualité ouverte à l’esprit de méthode occidental. D’où le mot d’ordre de l’Empereur :

§  1968, par-dessus Orient et Occident

Par l’une de ces symétries étonnantes entre histoire et  géométrie, au cœur de l’astrologie, le mot d’ordre de l’ère Meiji (Ci-dessus encadré), en 1868, et la grande saga orientale de 1968 marquent les bornes d’un siècle éclairé dont nous ferions bien de continuer à nous inspirer.

Librairie identitaire de la raison

PERRY, UBER, même mission

Au titre de la liberté, répondre à un besoin par un produit de qualité offert au meilleur prix, dans le respect d’un délai  (26 juin 2015) — et simultanément, au titre de la responsabilité, dénoncer les trafics. (11 nov. 2017)

§  Alibi de l’approximation

Depuis 1968, l’enseignement est réduit au Cheval de Troie de l’éducation ; le milieu éducatif, pas toujours neutre, évoque commodément la liberté pédagogique, même en mécanique, discipline pourtant synonyme de clarté et de méthode : le mobile de cette mascarade est la prédation de toute économie par la mouvance qu’il faut cerner. (28.01.2009)

1992, la « TSA », ambition pertinente mais faible, et rectifiée

Comprendre la légitimité du changement attendu en 1968, et révéler l’ambition de l’enseignement technique - dont l’un des Inspecteurs généraux, en 1994, n’est autre, sans surprise, que l’ancien révolutionnaire M. GEISMAR - c’est porter l’éclairage sur un dossier-clé : celui de la TSA (technologie des systèmes automatisés).

L’ambition de rendre compte du progrès des sciences et techniques se réfère aux 1000 ans du chantier des Lumières, et elle est caractérisée par l’actigramme, au centre de la ’enseignement de la TSA des automatismes !

§  « Valeur ajoutée de déplacement »

A cette erreur d’échelle d’appréciation de l’histoire, le dossier TSA ajoute deux travers qui sont d’une part, la suppression de l’enseignement du « DT » (dessin technique) aux instruments, et d’autre part, l’introduction d’une  grave contre‑performance.

En omettant de distinguer le niveau initial du niveau de contrainte de l’économie, la TSA crée un amalgame entre mobilités utiles et mobilités inutiles, dont elle développe l’erreur dans les esprits au lieu d’inviter à l’exigence légitime.

Par l’invitation à découvrir la culture de l’orient, de Katmandu à Bénarès, c’est le travers de cette erreur que 1968 nous avertissait : de même en 2005, le Conseil 2rh, en confrontant le milieu universitaire au caractère incontournable du PFC.

 

 

 

 

 

Document créé ou modifié le dimanche 6 mai 2018 à 14:50  -  retour á EN HAUT du document