Fondation
du verseau pour la paix

Culture - Droit - Ecologie - Education - Information - Pareto - Politique - Productivité - Raison - Santé

                   Plan    Guide    Accueil    Journal    Menu 

                           Tromperie continue  et  graves violations 

 

La théorie du complot — au centre des abus systématiques de la pensée dominante contre le droit

Glorifier Benjamin NETANYAHOU - Glorifier DIEUGlorifier le DROIT - Glorifier François HOLLANDE
Glorifier les SAVANTS

 

Formation initiale

Détournement du protestantisme au profit d’un parisianisme pervers illustre l’aphorisme du changement — « seule chose qui ne change jamais », nous dit Lao-Tseu

film_2001 « Un cœur oublié », Philippe MONNIER, 2001

Recherche

Formation continue

Dénoncer le parjure de 1991 !

§  Leur alibi, le Kaizen

Par leur accord du 5 décembre 2003, les « organisations d’employeurs et de salariés (MEDEF, CGPME, UPA, CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, CGT-FO) » posent l’objectif commercial de « former (le salarié)  tout au long de sa vie professionnelle » : l’alibi du Kaizen, au centre du mode de pensée des Japonais que par ailleurs, ils méprisent ouvertement !

§  Leur crime, félonie !

Le plan de formation des entreprises, qui donne lieu à des incitations et des engagements au service de l’amélioration des choses, concerne-t-il cependant l’ensemble des acteurs de la vie industrielle ? Non !

§  Dictature roumaine,
 négligence et cynisme

Si des prisonniers politiques sont actuellement menacés de mort en Roumanie, c’est par négligence continue des médias, qui ignorent les méfaits du milieu criminel, et collusion avec les tromperies continues de ce dernier, qui aggrave avec cynisme, les préjugés de l’agitation ambiante contre la religion (18 juill. 2016)

Défini comme tel par WATZLAWICK,

Le « jeu sans fin » n’existe pas

Médias aveugles sur les violations des droits de l’homme les plus graves

Pas de « jeu sans fin » — pour une époque donnée — mais collusion continue de la négligence et de la tromperie — le « jeu sans fin » n’intervenant qu’ultérieurement, au titre de la confusion créée, par un effet de méta‑collusion entre groupes. (12 juill. 2016, rectifié le 18)

§  Un Cahier des Charges implicite du changement

C’est ce « jeu sans fin » que spécifie FONTENELLE (1657-1757) par la force d’un axiome — véritable feuille de route intemporelle de l’école digne — que nous rappelle Philippe MONNIER (colonne 1), par son hommage.

§  FONTENELLE cerne les désordres de la pensée

§  Establishment pervers contre droit

Non seulement la Sorbonne ignore l’identité protestante de l’ingénierie, mais encore, elle réduit la laïcité à l’obscurantisme contre toute religion ! (28 juillet 2014)

§  Issue de droit réputée impossible

L’issue à ce jeu sans fin — nourri de Charybde en Scylla par le crime intellectuel et son impunité systématique — consiste au contraire à nourrir la fidélité au droit par une école affranchie de la collusion. (27 août 2014)

Formation, l’aberration enfin révélée

Sont exclus du cadre de l’accord national interprofessionnel, les dirigeants d’entreprise, dont le moins que l’on puisse dire, pourtant, est qu’ils ne sont pas les plus mal placés pour agir sur l’organisation !

Avec le Programme Qualité 2rh, caractérisé par la révision des aires de compétences, le site 2rh offre aujourd’hui un accueil concret à l’intelligence meurtrie des Français de tous âges et toutes générations.

Et c’est à cette incapacité de l’ensemble des organisations d’employeurs et de salariés à cerner le vrai besoin des entreprises et inciter leurs dirigeants à sortir du jeu sans fin des insatisfactions mutuelles qu’il faut remédier.

Toutefois, appeler au devoir d’intelligence sans rappeler au devoir de mémoire est vain, ce pourquoi il convient de commencer par mieux circonstancier le motif de la construction européenne.

 

 

Document créé ou modifié le dimanche 15 avril 2018 à 13:59  -  retour á EN HAUT du document