Fondation
du verseau pour la paix

Culture - Droit - Ecologie - Education - Information - Pareto - Politique - Productivité - Raison - Santé

                   Plan    Guide    Accueil    Journal    Menu 

                           Une  investigation  passionnante  entre    science  et  méditation 

 

Droit de l’élève à un bon enseignement

Pas de réforme crédible de l’école sans en évoquer les contenus ; pas de contenus cohérents sans
évoquer le milieu protestant et définir la méthode.
(30 août 2012)

Force
créative

 

Rigueur,

Ignorance acceptable,

Ambition souhaitable,

Inspiration,

Soumission.

Recherche

Evaluation
 des enseignants

Les malfaiteurs nous assomment (alibi du social, etc.)

 

Les bienfaiteurs nous passionnent (Nietzsche, etc.)

J

 

« Redonner le sourire
aux Français »

Référence à l’entraide internationale, caractérisée par la communion des cœurs

1 Référence au nouvel album de Tina ARENA, en préparation pour les Français — « ses amis, sa famille … » (10 nov. 2017)

     Arrêtés  de la  Fondation du Verseau   

Arrêté du 5 novembre 2007, relatif  à

l’organisation de la pensée

Art 1. - Avec la fonction BED, la nécessité de  penser est au centre de l’organisation : l’effet de serre est le résultat de la paresse mentale cumulée.

Art. 2 - Avec la méditation, la contingence de la pensée est au centre du Zen : la paresse mentale est le résultat de l’agitation.

§  Examen impartial de la règle en vigueur

La dérive de société, qui se réfère au dogme libertaire, est caractérisée par l’obscurantisme religieux — certes déjà dénoncé par GALILEE, en 1633, mais manifestement oublié de nos jours.

§  Observation de la thèse du droit

Aujourd’hui, en effet, la seule thèse qui prévaut en droit est de protéger le crime au lieu de protéger la vie. (9 mars 2015)

§  Mépris de la vie

Cette thèse déroutante constitue l’alibi des borgnes à faire prévaloir leur conduite chaotique contre le droit. (9 mars 2015)

Origine de mes recherches sur le site

Chargé de promouvoir le projet d’établissement auprès des enseignants généralistes d’un lycée professionnel, j’ai été illégalement exclu de mes fonctions, avec la complicité du proviseur de cet établissement — qui a certes regretté de s’être associé avec les syndicats d’enseignants contre moi.

Dans ce dossier, la « mauvaise éducation »  dénoncée par ce proviseur est le résultat d’un mauvais enseignement, caractérisé par la collusion de mauvais niveaux d’abstraction, et au total, cette affaire nous confronte à une action en bande organisée contre l’état.

§  Droits des enseignants

C’est pour faire valoir le droit des enseignants du milieu technologique à enseigner à un bon niveau d’abstraction que je me bats depuis 17 ans contre cette bande organisée, que je qualifie de parisianisme, et que je veux ruiner sans critiquer mon pays, qui m’a formé à l’ingénierie (23 juin 2014)

§  Premier résultat de cette recherche obligée

En établissant le PFC en lieu et place de principes pseudo-fondamentaux inventés de toutes pièces par l’intelligentsia marxiste, je me suis contenté de chercher la vérité sans haine envers la médiocrité retranchée ni complaisance envers moi-même : rien n’eût été plus facile que de souscrire à l’agitation ambiante.

§  Face aux syndicats : crise-opportunité

Professeur de construction suspendu en mars 1997, il ne m’aura pas fallu moins de 10 ans, et l’aide notoire du Tribunal Administratif de Versailles, pour trouver la substance des explications nécessaires à la justice, et dont les syndicats ne veulent surtout pas. Grâce à cet investissement obligé, j’ai non seulement défini une nouvelle science, par hasard, mais j’ai contribué à produire une réponse que tous attendent aujourd’hui

§  Résolution du problème de société

En 2005, malgré des résultats certes intéressants (voir livre d’or), j’étais toujours incapable d’expliquer clairement ce qui s’était passé à Ermont, en 1997, et de conclure utilement. Acceptant alors de voir les choses comme elles sont, j’ai enfin considéré ce résultat local comme le fruit d’une recherche plus générale débutée en 1976.

La QPPO © (Qualité Participative Par Objectifs) - dont le Copyright sera déposé en 2004, deux ans après l’établissement d’un principe identifié de manière inattendue par-dessus les siècles et clivages de la pensée – se présente finalement comme une application concrète de cet état d’esprit nouveau.

§  Débuts de la recherche du PFC

Passion enthousiasmée - Dès la rentrée 1993-94, après 6 mois d’enseignement, je cherche constamment le moyen de clarifier l’enseignement de la mécanique en pré-bac, et dans la durée, j’arrive effectivement à cerner le chemin critique de l’élève.  

Passion douloureuse – Dès la rentrée 1997-98, par nécessité de me reconstruire après l’affaire d’Ermont, j’ai été contraint de chercher tant que je ne trouvais pas la façon d’expliquer simplement ce qui s’était passé, et qui n’était pas simple.

Passion sereine – A mesure que les années passaient, et que les résultats apparaissaient, mon ancienne inquiétude, de savoir quand je pourrais trouver le temps de « faire le ménage » en post-bac, commença à se dissiper légèrement.

Je n’ai pu saisir le TAV (Tribunal Administratif de Versailles) qu’à partir de 1998

Les premiers résultats ont commencé à paraître à partir de 2002

PFM, PFC, PFCM, ESS

Jugement du TAV

Ces résultat m’ont permis d’entreprendre une action décisive auprès du Ministère de la recherche en 2003, et m’ont conduit à forger une nouvelle manière de concevoir l’enseignement, avec l’éveil spirituel laïc (ESL), et de l’organiser, avec le Kit de l’enseignant.

Cette même année, hélas, le contact avec la ministre a été interrompu dans les mêmes circonstances obscures que celles déjà vécues en 1997 auprès du Rectorat de Versailles, tandis qu’un livre de Bernard Zimmern semblait apporter de l’eau à mon moulin :

La dictature des syndicats ?

§  Aboutissement de cette recherche

En 2005, j’ouvre le site Internet de la Fondation du Verseau pour présenter l’ensemble de mes résultats de manière cohérente, accessible, et circonstanciée par rapport … à l’actualité.

 

Document créé ou modifié le dimanche 29 juillet 2018 à 13:48  -  retour á EN HAUT du document